Cette question a été résolue

Convention hôpital public et MGEN

Opéré en 2015 d'une arthrose de la hanche droite avec prothèse, j'avais un contrôle en mai 2017 à l'hôpital de Corbeil avec le chirurgien qui m'a opéré; Je risque de devoir subir la même intervention sur la hanche gauche. Or, à ma grande surprise la personne chargée de l'accueil m'a signifié qu'en l'absence de conventionnement avec la MGEN, je ne bénéficierais plus du tiers payant. Je devrais régler la somme demandée par l'hôpital. Il faudrait pour continuer à bénéficier de cet avantage choisir un autre centre hospitalier. La MGEN m'en a indiqué deux autres dans le 91 qui sont éloignés de mon domicile et ne jouissent pas d'une bonne réputation en orthopédie. Etant donné les sommes importantes que je verse chaque mois comme retraité à la MGEN, je trouve cela parfaitement anormal ! Un hôpital public devrait par nature être conventionné à la MGEN qui a toujours lutté pour un service public de santé ou c'est à rien y comprendre ! Je suis adhérent à la MGEN depuis sa création.

Bonjour JONES,

Les conventions hospitalières sont conclues pour une durée déterminée. Il est donc possible que l'hôpital ne soit momentanément plus conventionné MGEN si celui-ci est en cours de renouvellement.

A noter que la convention concerne le tiers-payant mutuelle pour le forfait journalier ainsi que la chambre particulière.

Cela signifie que vous êtes susceptible d'avancer :

  • le forfait journalier (18 euros par jour)
  • la chambre particulière (si vous choisissez d'en prendre une)
  • les dépassements d'honaraires (que l'établissement soit conventionné ou non, car ces sommes sont versées au praticien).

En revanche, les soins (actes de chirurgie et d'anesthésie) sont pris en charge en tiers-payant sécurité sociale. Selon votre cas à 80% ou 100% du tarif de l'acte.

Angélique

Cette réponse vous a-t-elle été utile ?

Non (1)

Oui (0)

0%

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile