Cette question a été résolue

La jungle de l'optique

Je vous prie de trouver ci-dessous copie de mon commentaire sur le forum des adhérents et j'attends une réponse de la MGEN au gros problème que je pose. Cordialement. Jean-Pierre MEESCHAERT

Comme promis dans mon commentaire précédent, je vais faire ici le point du parcours du combattant qu'est devenu le fait de renouveler ses lunettes. Lors du renouvellement précédent il y a trois ans, je m'étais adressé à mon opticien habituel : Les Opticiens Mutualistes avec qui les choses s'étaient toujours bien passées. Cette fois, je me suis vu refuser la possibilité d'obtenir les verres qui me conviennent, de marque Essilor, modèle Visio, car ils ne correspondaient pas à la nomenclature imposée par la MGEN. J'ai dû me résoudre, pour rester dans ce cadre et ne pas voir l'intégralité de mes droits supprimés, à accepter de prendre des verres de marque BBGR, modèle Anatéo. Par chance, il s'est avéré que ces verres avaient les mêmes qualités que le Visio d'Essilor. Lors d'une réunion à la MGEN à Lille, j'ai évoqué cette situation avec un des hauts responsables de la mutuelle, qui m'a dit que j'avais eu tort de me contenter d'un seul opticien et que si j'en avais consulté d'autres, j'aurais sans doute pu obtenir les verres Essilor. J'en suis au stade de devoir à nouveau changer mes verres et pour suivre le conseil de ce responsable, j'ai décidé de mettre trois opticiens en concurrence. Je me suis d'abord adressé à Irisoptic à qui j'ai demandé si je pouvais au moins bénéficier des verres Anatéo de BBGR. La conseillère, très correcte commercialement m'a répondu que non, qu'elle avait trois modèles de verres progressifs dans le cadre de la convention avec la MGEN, mais que le meilleur de ces trois verres n'atteignait pas la qualité de l'Anatéo de BBGR (mon épouse qui doit changer aussi ses verres et qui, forcée par la reprise d'une activité professionnelle, a dû provisoirement quitter la MGEN et a pour mutuelle maintenant Humanis, peut accéder à l'intégralité des verres, y compris les Visio d'Essilor, avec un reste à payer fois inférieur à ce que sera mon reste à payer en tant qu'adhérent MGEN !!!). Donc, exit Irisoptic, je me suis rendu chez Les Opticiens Mutualistes. J'ai demandé si je pouvais envisager de reconduire les verres Anatéo de BBGR dont je suis satisfait. Réponse : quand elle a imprimé son offre, le verre proposé était un Yseo de BBGR. Question : ce verre est-il de la même qualité que l'Anatéo ? Réponse : C'est un verre plus récent donc meilleur. Ceci est un mensonge pur et simple. Il suffit d'aller sur le site BBGR sur internet pour constater que BBGR a deux gammes de niveaux différents : la gamme Essentiel auquel appartient Yseo et la gamme Premium qui est supérieure, auquel appartient l'Anatéo. Les Opticiens Mutualistes essayent donc, en me mentant, de me faire prendre un verre de qualité inférieure à celui qui me convient bien. Troisième opticien consulté, en l'occurrence Optic 2000, avec la même demande. Deux propositions : la première pour des verres BBGR Evolis DSI et à ma question de savoir si ces verres étaient de la même qualité que les Anatéo, il m'a été répondu que Evolis est le nom de l'Anatéo chez Optic 2000. FAUX !!! Sur le site de BBGR, Evolis appartient à la gamme Essentiel et non pas comme l'Anatéo à la gamme Premium. A nouveau tentative de me faire prendre un verre inférieur en qualité à ce que je demandais et qui me convient. Deuxième proposition : verres NIKON Presio Clear. Que je ne connais pas. Une recherche sur le site de Nikon donne la liste des verres de ce fabricant avec des informations techniques permettant d'en évaluer le degré de qualité. Je n'ai à aucun moment trouvé les verres Presio Clear. En entretien téléphonique ultérieur avec Optic 2000, j'ai demandé des explications. Réponse : le Clear est un modèle spécifiquement proposé par Nikon dans le cadre des conventions avec les mutuelles, dont la MGEN. Ceci ne me donne pas plus d'informations sur la qualité de ce verre, ni s'il correspond au degré de qualité de l'Anatéo. En conséquence, C'EST LA JUNGLE !!! Les bonnes intentions de notre mutuelle, en mettant en place un système de conventionnement, en définissant une liste de verres accessibles, aboutit à une situation inadmissible qui nous oblige à consulter X opticiens dans l'espoir éventuel d'en trouver un qui vous propose, dans le cadre de la convention, un verre qui correspond à vos besoins. Mon sentiment est que dans tout cela, le but est de nous empêcher d'accéder à un certain niveau de qualité, sauf à devoir perdre tous nos droits et y aller de notre portefeuille.
Je suis désolé de dire, qu'adhérent à la MGEN depuis 47 ans, j'envisage fortement de demander une proposition à d'autres mutuelles, sachant par ailleurs, et c'est un autre débat, que les augmentations tarifaires qui vont nous être imposées début janvier, vont augmenter sensiblement des cotisations déjà élevées pour des niveaux de remboursement inférieurs à d'autres mutuelles (cf mon exemple ci-dessus avec Humanis).

Cette réponse vous a-t-elle été utile ?

Non (0)

Oui (0)

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile