Question en attente de réponse

Invalidité-décès

A lire les questions-réponses sur le forum concernant la prestation invalidité-décès, je m'y perds un peu!
En clair (je suis adhérente MGEN depuis 40 ans!) selon ma situation qu'est-ce que ça donnerait si je mourais demain?!
J'ai 61 ans (suis dans l'année des 62); je suis enseignante active. J'ai deux enfants de 35 et 29 ans qui ne sont plus à charge.J'ai un compagnon mais sans être pacsée ni remariée.
Questions en fonction de la situation imaginaire suivante : si je meurs disons à 64 ans et que je suis encore active :

combien verserait le Rectorat et à qui (mes enfants ou mon compagnon)?
combien verserait la MGEN au niveau de la PID et à qui?
Merci pour votre réponse

Elen
Elen

Elen

Contributeur débutant

0 points

Réponses

Bonjour Elen,

Effectivement, la prestation invalidité-décès est un sujet qui a été souvent abordé.

Seuls nos offres MGEN Prévoyance incluent un capital décès. Je n'aborderai ici, que l'exemple pour un fonctionnaire Membre Participant.

En résumé :

Cas 1 = Décès d'un fonctionnaire en activité avant l'âge minimum de la retraite

  • L'Etat verse un capital d'environ 13 660 €
  • La Mgen verse sa PID = environ 85% d'un an de salaire brut + 10000 € par enfant de moins de 20 ans à charge.

Cas 1 = Décès d'un fonctionnaire en activité, après l'âge minimum de la retraite.

  • l'Etat vers un capital de 3415 €
  • la MGEN verse sa PID "actif" soit 85% d'un an de salaire brut + 10000 € par enfant de moins de 20 ans à charge.

Cas 3 = Décès d'un fonctionnaire retraité :

  • L'Etat ne verse RIEN
  • La Mgen verse 3500 € + 10 000 €par enfant de moins de 20 ans à charge.

Les versements de l'Etat et de la Mgen sont deux choses différentes qui se cumulent.

Pour le capital de l'état, il y a des règles particulières que je vous invite à consulter ici:https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1544

Pour le capital décès MGEN, deux solutions:

  • soit vous avez complété un formulaire de désignation de bénéficiaires. Dans ce cas, nous respecterons cette liste pour le versement.
  • soit il n'y a pas de désignation particulière et nous appliquons une liste-type (ci-dessous).

En cas de décès et en l'absence de désignation expresse, la prestation est versée, par ordre de priorité :

au conjoint survivant non séparé de corps par décision de justice ;
à défaut, au pacsé de l'adhérent, au concubin de l'adhérent ;
à défaut, au concubin de l'adhérent (même si le concubinage n'a pas été déclaré aupès de la MGEN) ;
à défaut et parts égales, aux enfants de l'adhérent, nés ou à naître, vivants ou représentés ;
à défaut et parts égales, aux ascendants au 1er degré de l'adhérent (père, mère) ;
à défaut, aux héritiers ;
à défaut, la MGEN.

Angélique