A l'attention des utilisateurs du forum

A partir du 22 mai 2019, vous devrez utiliser un compte MGEN Connect pour vous connecter au forum.

Vous n’avez pas encore de compte MGEN Connect ?

Créez-en un dès à présent >


Vous souhaitez poster un message pour la 1ère fois sur le forum ?

Les inscriptions au forum sont fermées, pour cause de maintenance, jusqu’au 22 mai inclus.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

A l'attention des utilisateurs du forum

Les connexions au forum sont temporairement bloquées aujourd’hui, pour cause de maintenance.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

A l'attention des utilisateurs du forum

Les connexions au forum se font désormais grâce à votre compte MGEN Connect.

Si vous n’avez toujours pas créé de compte MGEN Connect, cliquez ici

Question en attente de réponse

Les personnes prioritaires contre la grippe

Qui sont les personnes prioritaires pour la vaccination contre la grippe ?

clagasca
clagasca

clagasca

Contributeur débutant

3 points

Réponses

Bonjour Clagasca

Nous ne sommes pas tous égaux face aux virus. La vaccination contre la grippe doit s’adresser en priorité aux personnes les plus fragiles, qui sont également à risque d’infection grave à la Covid-19*. Il s’agit des personnes de 65 ans et plus, des femmes enceintes, des enfants et adultes souffrant de certaines maladies chroniques, des personnes obèses*… Pour elles, la vaccination précoce, associée au bon respect des gestes barrières, est le moyen le plus efficace pour se protéger de la grippe. Les vaccins leur seront réservés en priorité jusqu’au 30 novembre 2020. Il faut compter une quinzaine de jours pour que l’immunité conférée par le vaccin ait le temps de s’établir et que les personnes vaccinées soient protégées. C’est pourquoi la vaccination est recommandée dès le début de la campagne et avant la période de circulation des virus grippaux
Si vous êtes concerné par ce dispositif, vous avez reçu un courrier d’invitation, accompagné d’un bon de prise en charge. Dans certaines situations, ce bon peut également être téléchargé depuis votre Espace Personnel, dans l’onglet « Attestations et démarches ».
Pour les personnes ciblées par les recommandations vaccinales n’ayant pas reçu leur bon de prise en charge (femmes enceintes, personnes souffrant d'obésité sévère, personnes immunodéprimées ou l'entourage d'un nourrisson fragile), des bons vierges sont à disposition auprès des professionnels de santé (médecin, infirmier, sage-femme et pharmaciens). L’infirmier ou le pharmacien ne peuvent remettre un bon de prise en charge qu'aux personnes majeures.

Les plus de 65 ans.

CLAUDE-ALAIN
CLAUDE-ALAIN

CLAUDE-ALAIN

Contributeur débutant

11 points

Les personnes qui sont prioritaires sont celles qui reçoivent le courrier prescrivant ce vaccin contre la grippe. C'est-à-dire les personnes âgées (je ne connais pas la limite d'âge), les personnes qui ont une maladie chronique comme le diabète, l'asthme, la mucoviscidose, etc. Ces maladies ouvrent droit à un remboursement à 100%. Non seulement pour le vaccin contre la grippe mais aussi pour les traitements en rapport avec l'ALD.
Seulement les pharmacies (en tout cas dans mon département des Pyrénées-Orientales) ont toutes été dévalisées.
Je suis atteinte de plusieurs pathologies chroniques, ma mère a 82 ans, mais quand nous sommes allées à la pharmacie, on nous a dit qu'il n'y avait plus aucun vaccin anti-grippe. Et ceci non seulement à la date où nous nous y sommes présentées avec notre bon pour le retrait gratuit, mais pour toute la saison !
C'est une honte. La pharmacie qui nous suit depuis de nombreuses années aurait dû mettre de côté les vaccins pour leurs patient(e)s concernées par une ALD. Mais bien sûr, cette année tout le monde veut son vaccin.
Résultat, il est faux de dire que l'on est prioritaire ! L'assurance maladie et le gouvernement nous mentent en nous incitant à nous faire vacciner puisqu'il n'y a plus de vaccins.
Je tiendrais la pharmacie, l'ARS et le gouvernement personnellement responsables s'il arrivait malheur à ma mère à cause de la grippe.
Il faut absolument dénoncer cet état de fait.
La pharmacienne nous a conseillé de prendre à la place un remède homéopathique !!! Mais de qui se moque t-on ?

Je confirme et complète ce qu'écrit "bleue66" par ce qui m'a été répondu en pharmacie :
"Nous attendions des instructions pour délivrer le vaccin aux personnes prioritaires. En l'absence de celles-ci, nous avons délivré le vaccin sans distinction à tous ceux qui sont venus soit l'acheter soit le retirer munis d'une prise en charge. Nous espérons en avoir d'autres, peut-être mi-novembre, mais rien n'est moins sûr..."
Quant à ma demande d'inscription sur une liste d'attente (j'ai un bon de prise en charge) on m'a plutôt conseillé de "téléphoner de temps en temps pour voir s'il y en a". Voilà qui ressemble fort à un jeu de hasard !
Alors qui du ministère, des ARS ou des pharmaciens sera enfin capable de mettre un minimum d'organisation dans cette affaire ? faire une campagne d'information forte pour la vaccination en insistant sur l'importance qu'elle revêt pour un public bien identifié est une chose, être capable d'en assurer le bon fonctionnement semble en être une autre.
Et si notre mutuelle faisait entendre notre voix avec force auprès des "décideurs" ?

ALVA
ALVA

ALVA

Contributeur débutant

11 points

Bien d'accord avec Bleue66 et Alva, impossible d'avoir un vaccin dans mon coin aussi. Après les masques, les tests, maintenant les vaccins.

MC974
MC974

MC974

Contributeur débutant

11 points

J'ai 68 ans
Je n'ai eu aucun problème pour obtenir Mon vaccin Et La pharmacie de Bazeilles m'a proposé de me faire l'injection aussitôt

Annie
Annie

Annie

Contributeur occasionnel

52 points

Le 14 octobre j'ai fait la tournée des 5 pharmacie autour de chez moi à Créteil. Partout la même réponse : "plus de vaccin, peut être le mois prochain" dans les jours qui ont suivi j'ai étendu mon rayon à une quinzaine d'autres pharmacies à St-Maur et à Créteil. En vain. Comment le gouvernement peut-il dire à tout le monde se se vacciner sachant que les stocks on été commandés avant le Covid et sans donner pour instruction aux pharmacies de donner la priorité aux personnes âgées (j'ai 72 ans) et aux personnes à risques ? Curieux…

Après 15 jours de lancement de la campagne, plus de vaccin contre la grippe dans les pharmacies !? Il semblerait que celles-ci n'aient justement pas appliqué la "règle" des priorités. Bon, ce sont avant tout des commerçants. En attendant les livraisons suivantes, les masques protègent aussi...

camille
camille

camille

Contributeur débutant

11 points

Pour ceux qui espèrent une nouvelle livraison de vaccins, je crains que cela ne soit illusoire. Mon pharmacien a été catégorique. Il a eu moins de doses que les autres années alors que davantage de personnes veulent être vaccinées. Pourquoi ? Quelle est l'origine de cette nouvelle pénurie qui laisse tant de gens démunis ? De plus, il faut attendre deux semaines pour que le vaccin contre la grippe soit efficace. Les personnes réellement prioritaires, qui ont cru que le gouvernement et les pharmacies les considéreraient comme telles, ne seront pas vaccinées. Et les spots pour le vaccin continuent à être diffusés ! La colère monte en moi au fur et à mesure. Va t-il falloir qu'on les commande en Chine au prix fort ? La MGEN a du poids dans le secteur de la santé. Pourrait-elle épauler les adhérents âgés ou atteints de maladie(s) chronique(s) à trouver des vaccins antigrippaux ? Notre mutuelle, dans ce cas, serait vraiment utile et précieuse.

Claude Alain @ La pharmacienne nous a conseillé de prendre à la place un remède homéopathique !!! Mais de qui se moque t-on ?
C'est une pharmacienne ou une marchande des quatre saisons qui vous a fait cette proposition ?
C'est vrai qu'il y a des pharmaciens dont le comportement évoque davantage les charlatans et les mercantis que du personnel médical.
L'imprévoyance ou le goût de lucre sont grands chez ces pharmaciens qui n'ont pas pris la peine de garder pour leurs clients habituels et prioritaires les doses de vaccin.
Ils ont sans doute oublié les termes du Serment de Galien.

Jean
Jean

Jean

Contributeur débutant

11 points

Les personnes les plus fragiles (+ de 65 ans), les femmes enceintes, les personnes atteintes de maladies chroniques.

JPL
JPL

JPL

Contributeur débutant

11 points