A l'attention des utilisateurs du forum

A partir du 22 mai 2019, vous devrez utiliser un compte MGEN Connect pour vous connecter au forum.

Vous n’avez pas encore de compte MGEN Connect ?

Créez-en un dès à présent >


Vous souhaitez poster un message pour la 1ère fois sur le forum ?

Les inscriptions au forum sont fermées, pour cause de maintenance, jusqu’au 22 mai inclus.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

A l'attention des utilisateurs du forum

Les connexions au forum sont temporairement bloquées aujourd’hui, pour cause de maintenance.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

A l'attention des utilisateurs du forum

Les connexions au forum se font désormais grâce à votre compte MGEN Connect.

Si vous n’avez toujours pas créé de compte MGEN Connect, cliquez ici

Question en attente de réponse

Modalités mi-temps thérapeutique

Bonjour, je suis assistante d'éducation (donc agent public) en arrêt depuis le 2 janvier 2017. j'ai une ALD et une invalidité et une RQTH reconnues pour une pathologie chronique. Mon arrêt est en rapport avec ces reconnaissance. J'aimerais savoir quelles sont les démarches que je dois effectuer pour faire une reprise de travail en mi-temps thérapeutique. De plus Combien de temps peut-il durer? Quelle en sera l'indemnisation?
Cordialement

laetititabretagne
laetititabretagne

laetititabretagne

Contributeur débutant

2 points

Réponses

Bonjour Laetitia,

Etant contractuelle, la reprise en mi temps thérapeutique est soumise à l'accord du service médical de la caisse d'Assurance Maladie.
Elle doit être motivée sur prescription médicale.

Aucune disposition réglementaire ne prévoit les modalités pratiques de cette situation, notamment la durée du travail et les horaires de travail.
Celles-ci doivent donc être déterminées conjointement entre le salarié(e) et l'employeur.

Pour un fonctionnaire, il doit adresser à son administration une demande appuyée d'un certificat médical.
Les fonctionnaires autorisés à travailler à temps partiel pour raison thérapeutique perçoivent l'intégralité de leur traitement.

Aurélie