A l'attention des utilisateurs du forum

A partir du 17 avril 2019, vous devrez utiliser un compte MGEN Connect pour vous connecter au forum.

Vous n’avez pas encore de compte MGEN Connect ?

Créez-en un dès à présent >


Vous souhaitez poster un message pour la 1ère fois sur le forum ?

Les inscriptions au forum sont fermées, pour cause de maintenance, jusqu’au 17 avril inclus.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

Vous souhaitez poster un message pour la 1ère fois sur le forum ?

Les inscriptions au forum sont fermées, pour cause de maintenance, jusqu’au 17 avril inclus.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

Les connexions au forum se font désormais grâce à votre compte MGEN Connect.

Si vous n’avez toujours pas créé de compte MGEN Connect, cliquez ici

Question en attente de réponse

Demande informations

Bonjour, je reviens de chez un opticien mutualiste. J'ai voulu commander une nouvelle paire de lunettes pour ma fille de 14ans ( monture + verres). La prise en charge a été refusée, sa dernière monture date de décembre 2016. La correction à fortement changée mais tout a été refusé. Je ne comprends pas. À quelle fréquence un jeune de moins de 18 ans peut il changer ses lunettes? Le jeune ne peut il pas corrigé sa vue?
J'attends votre réponse avec impatience. Cordialement. Mme Trebaol.

memphis
memphis

memphis

Contributeur débutant

1 point

Réponses

Bonjour memphis,

Les enfants de moins de 18 ans ont droit au remboursement d'un équipement complet (une monture et deux verres) par année glissante (contre un équipement tous les deux ans pour les plus de 18ans).

Je pense donc que le refus de prise en charge n'est pas dû à cela.

Il arrive parfois que l'opticien fasse la demande à votre nom plutôt qu'à celui de l'enfant, ou utilise une cotation qui ne convient pas.

Pour vérifier le motif du refus, je vous invite à nous contacter directement. A noter que nous sommes aussi disponible sur Twitter @Mgen&vous et Facebook.

Angélique