A l'attention des utilisateurs du forum

A partir du 22 mai 2019, vous devrez utiliser un compte MGEN Connect pour vous connecter au forum.

Vous n’avez pas encore de compte MGEN Connect ?

Créez-en un dès à présent >


Vous souhaitez poster un message pour la 1ère fois sur le forum ?

Les inscriptions au forum sont fermées, pour cause de maintenance, jusqu’au 22 mai inclus.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

A l'attention des utilisateurs du forum

Les connexions au forum sont temporairement bloquées aujourd’hui, pour cause de maintenance.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

A l'attention des utilisateurs du forum

Les connexions au forum se font désormais grâce à votre compte MGEN Connect.

Si vous n’avez toujours pas créé de compte MGEN Connect, cliquez ici

Question en attente de réponse

Forme sévère de Covid-19

Je pense être une personne à risque susceptible de développer une forme sévère de Covid-19. Comment le vérifier ? Comment poser un arrêt de travail ? Un délai de carence sera-t-il appliqué ?

Martine
Martine

Martine

Contributeur débutant

6 points

Réponses

Bonjour Martine,

Depuis le 12 novembre, les personnes à risque de développer une forme sévère de la Covid-19 qui ne peuvent pas bénéficier des mesures de protection renforcées sur leur lieu de travail, ni télétravailler et qui se trouvent dans l’une des situations médicales suivantes peuvent obtenir un arrêt de travail à titre préventif auprès d'un médecin ou directement depuis le téléservice depuis declare.ameli.fr>Service Prévention. L'indemnisation se fait sans délai de carence, jusqu'au 31 décembre 2020.
Le service Prévention n’est pas disponible pour les salariés du secteur privé pouvant bénéficier d'un placement en activité partielle, sur présentation d’un certificat d’isolement remis à l’employeur.
Les critères de vulnérabilité tels que fixés par le décret du 10 novembre 2020 sont les suivants :
1.être âgé de 65 ans et plus ;
2.avoir des antécédents (ATCD) cardio-vasculaires : hypertension artérielle compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), ATCD d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
3.avoir un diabète non équilibré ou présentant des complications ;
4.présenter une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale : (broncho-pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d’apnées du sommeil, mucoviscidose notamment) ;
5.présenter une insuffisance rénale chronique dialysée ;
6.être atteint de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;
7.présenter une obésité (indice de masse corporelle (IMC) > 30 kgm2) ;
8.être atteint d’une immunodépression congénitale ou acquise : médicamenteuse (chimiothérapie anticancéreuse, traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive), due à une infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 < 200/mm3, consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques, ou encore liée à une hémopathie maligne en cours de traitement ;
9.être atteint de cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins ;
10.présenter un syndrome drépanocytaire majeur ou ayant un antécédent de splénectomie ;
11.être au troisième trimestre de la grossesse ;
12.être atteint d’une maladie du motoneurone, d’une myasthénie grave, de sclérose en plaques, de la maladie de Parkinson, de paralysie cérébrale, de quadriplégie ou hémiplégie, d’une tumeur maligne primitive cérébrale, d’une maladie cérébelleuse progressive ou d’une maladie rare.

Bonne journée,
MGEN & Vous