A l'attention des utilisateurs du forum

A partir du 22 mai 2019, vous devrez utiliser un compte MGEN Connect pour vous connecter au forum.

Vous n’avez pas encore de compte MGEN Connect ?

Créez-en un dès à présent >


Vous souhaitez poster un message pour la 1ère fois sur le forum ?

Les inscriptions au forum sont fermées, pour cause de maintenance, jusqu’au 22 mai inclus.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

A l'attention des utilisateurs du forum

Les connexions au forum sont temporairement bloquées aujourd’hui, pour cause de maintenance.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

A l'attention des utilisateurs du forum

Les connexions au forum se font désormais grâce à votre compte MGEN Connect.

Si vous n’avez toujours pas créé de compte MGEN Connect, cliquez ici

Question en attente de réponse

Allocation invalidité et retraite MRIFEN, COREM, PREFON

Je ne comprend pas la logique de la MGEN.
Si vous avez placé votre argent dans l'achat d'appartement que vous louez, les loyers reçus ne seront pas pris en compte par la MGEN dans vos ressources et votre allocation invalidité ne sera pas diminuée par ces ressources.
Si vous avez préféré cotiser sans l'aide de l'Etat à une retraite complémentaire COREM, MRIFEN, ou PREFON, quand vous toucherez ces retraites votre allocation d'invalidité sera supprimée ou réduite.
Désormais il est parfois possible de récupérer 80 % en capital de ces plans retraites personnels, encore faut il le savoir. La récupération du capital n'impactant pas les ressources prises en compte par la MGEN (encore une inégalité de traitement donc) Le défaut d'information, et les changements de règle, sont très préjudiciables aux allocataires qui se sont privés avant d'être malades, en consacrant une partie de leurs ressources pour améliorer une retraite future. Or quand je cotisais pendant ma vie professionnelle cette allocation était prévue pour compenser la diminution de la pension de l'Etat due à la cessation anticipée de l'activité pour cause d'invalidité. On ne tenait pas compte des autres ressources, sauf celles d'un travail repris. J'aimerais savoir de quelle année date ce changement de règle.

Joe
Joe

Joe

Contributeur débutant

15 points

Réponses

Bonjour Joe,

Les modalités d'attribution des prestations liées à votre contrat sont précisées dans nos statuts et règlements mutualistes.

Je vous confirme que l'allocation invalidité prend en compte l'ensemble des ressources ainsi définies : "On entend par ressources les revenus issus des pensions brutes
d’invalidité ou de vieillesse perçues par le membre participant au
titre du ou de régimes obligatoires (pension de base et/ou complémentaire)
et tout autre revenu perçu par le membre participant."

Si besoin, vous pouvez nous joindre :
-par téléphone
-par mail depuis votre espace personnel
-Facebook : https://cutt.ly/0yTMioS
-Twitter : https://cutt.ly/AyiYuVM