A l'attention des utilisateurs du forum

A partir du 22 mai 2019, vous devrez utiliser un compte MGEN Connect pour vous connecter au forum.

Vous n’avez pas encore de compte MGEN Connect ?

Créez-en un dès à présent >


Vous souhaitez poster un message pour la 1ère fois sur le forum ?

Les inscriptions au forum sont fermées, pour cause de maintenance, jusqu’au 22 mai inclus.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

A l'attention des utilisateurs du forum

Les connexions au forum sont temporairement bloquées aujourd’hui, pour cause de maintenance.
Vous pouvez nous contacter par message privé sur les comptes MGEN&Vous Facebook et Twitter.

A l'attention des utilisateurs du forum

Les connexions au forum se font désormais grâce à votre compte MGEN Connect.

Si vous n’avez toujours pas créé de compte MGEN Connect, cliquez ici

Question en attente de réponse

montant de la cotisation et solidarité intergénérationnelle

Bonjour,
D'années en années, je constate une augmentation ininterrompue de mes cotisation MGEN, sans savoir avec certitude quand ces augmentations cesseront (il est probable que ça baissera à la retraite, les revenus étant moindres).

Je m'étonne cet état de fait, je m'étonne de voir une partie de mes cotisations passée dans la publicité à la TV, je m'étonne de voir une autre partie de mes cotisations dilapidée dans un magazine que personne ne lit (nos feuilles de soins sont dématérialisées mais pas la communication de la MGEN...).

Dans mutuelle de santé, il y a le mot mutuelle. Mot qui semble avoir été oublié. Je suis entièrement d'accord pour que ma cotisation soit proportionnelle à mes revenus, rien de choquant à cela : chacun pourvoit aux besoins de la communauté en fonction de ses moyens.
Ce que je trouve choquant, c'est de voir mon taux de cotisation augmenter au fur et à mesure que je vieillis. J'entends là la vieille rengaine : vous êtes plus vieux, vous avez donc plus de chance de tomber malade.

Où est passée la solidarité intergénérationnelle ? Et bien il n'y en a plus : la MGEN préfère attiré les jeunes salariés en ne faisant pas payer trop cher. C'est parfait au début : bonne couverture, cotisations pas trop élevée. Puis on devient captif : difficile de changer de mutuelle, difficile de s'y retrouver dans la jungle des offres volontairement opaques (surtout à la MGEN ?). Du coup, à l'instar de la grenouille que l'on met dans une casserole que l'on chauffe peu à peu, on se laisse faire.
Pour celles et ceux qu ont franchi le pas et dont la mutuelle n'est plus la MGEN, on entend parler de remboursements parfois très lents (au-delà des deux à trois jours standards, je m'entends : parfois 10 ou 15 jours) : c'est la punition ?

Bref, je veux des informations claires :

  • quels sont les taux de calcul ? Je n'en trouve aucune trace. On peut faire une simulation, mais on ne connaît pas les taux en fonction de la tranche d'âge.
  • à quoi sert la publicité à la TV lorsque vous avez une "clientèle" quasi captive ?
  • à quoi sert d'envoyer un magazine papier coûteux ?
  • où sont les valeurs mutualistes ?
  • où va mon argent ?

J'appelle les adhérents de toutes les sections à saisir leurs délégués. Il semblerait que cette démarche ne soit possible que par courrier postal (en 2021....). Peu importe. Prenez la plume et demandez des comptes. Reprenons le pouvoir sur notre mutuelle et pas l'inverse.

Val

val
val

val

Contributeur débutant

1 point

Réponses

Bonjour et bon coup de gueule! Tout le monde est d’accord avec cela mais rien ne fera bouger le dinosaure mgen...
C’est vrai qu’il y a encore des « vieux » qui préfèrent le papier, le téléphone et les contacts humains. Mais le 21e siècle est là et il faut suivre son évolution... La mgen n’est pas forcément philanthrope et voit ses intérêts financiers aussi. L’envers du décor est qu’elle cherche avant tout à gagner de l’argent et pour cela il lui faut ramener des clients, d'où la réclame. Et que ses règles du jeu changent au fur et à mesure qu’elle s’aperçoit perdre de l’argent. J’en veux pour preuve leurs allocations invalidité entre autre modifiées sans crier gare afin de réduire leurs dépenses... On pourrait trouver pleins de griefs, cela ne les changera pas de sitôt.Le seul argument dont je suis certain c’est de dire qu’il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre...

nono62
nono62

nono62

Contributeur chevronné

1424 points