Question en attente de réponse

paiement allocations journalières

Je suis enseignante titulaire et adhérente à la MGEN depuis 16 ans. En janvier 2017, j'ai dû me mettre en arrêt maladie suite à de très graves problèmes familiaux. Mon congé a dû se prolonger et je suis encore en congé maladie pour dépression. Sachant que j'allais passer à demi traitement au mois d'avril, j'ai contacté ma section départementale MGEN Martinique dès le mois de mars afin que le formulaire de demande d'allocations journalières me soit envoyé. Il m'a fallu attendre fin mai pour que ce fameux formulaire me soit envoyé, alors que j'étais passée à demi-traitement depuis le 26 avril 2017. J'ai immédiatement renvoyé le formulaire ainsi que les pièces demandées par ma section MGEN et depuis, je n'ai aucune réponse. Je suis toujours à demi-traitement et n'ai à ce jour pas touché mes allocations journalières. Je suis seule avec mes trois enfants et suis dans une situation financière catastrophique à cause de ce retard. Je suis outrée par le manque de solidarité dont vous faites preuve, bien que vous vous targuiez d'être une mutuelle solidaire. Ce que je réclame est un droit, et la garanti de maintien de mon salaire est la raison pour laquelle je suis adhérente à votre mutuelle depuis tant d'années. Je suis absolument scandalisée par ce manque de professionnalisme et le fait que vous puissiez laisser vos adhérents dans une telle situation. En espérant une prompte réponse de votre part.
Aurélie Prévost

aurelie
aurelie

Réponses

Bonjour Aurélie,

Pour une demande propre à votre dossier, je vous propose de vérifier avec un conseiller en écrivant un message privé sur Facebook ou sur Twitter (Mgen et vous).

Votre message contient des informations personnelles. Je vous invite à faire preuve de prudence lorsque vous diffusez ce genre d’informations sur notre forum.

Jessica

Et bé ! Je suis entrain de faire ma demande... cela ne me rassure pas...D'autant plus qu'on m'a envoyé un dossier à remplir par l'employeur. Je me suis adressée au secrétariat de mon établissement (Lycée) qui m'a dirigée vers le rectorat...le rectorat me dit qu'il va me fournir un document et que je n'aurai pas à remplir le dossier (hic...). Adhérente-non par choix- puisque je ne sais plus par quelle subtilité la MGEN était présente dès mon accès à l'année de stage du CAPES (il y 35 ans...) je m'interroge sur le fait de rester à la MGEN. Il y a du bon si on ne tient pas compte des remboursements des lunettes, des prestations dentaires...des "à côté" qui semblent être pris comme des prestations de luxe (pour un prof c'est vraiment du luxe de porter des lunettes :-)) et là je découvre sur ce forum des incitations à passer par Facebook ! C'est quand même un comble...Quand on connait les stratégies employées par FB ( et pas que ) pour diminuer ses impôts dus à son activité en France !!!

Elisabete
Elisabete

A mi- traitement depuis le 6 octobre 2018! Depuis, rien, sinon des demandes de documents déjà envoyés, des interlocuteurs changeants (lorsqu'il n'y en a, car il faut passer l'étape du 36 76).

La réponse qui est faite à Aurélie fait froid dans le dos : non seulement elle est irresponsable car son message contient des informations personnelles, mais en plus elle gentiment priée d'envoyer des messages via Facebook ou Twitter (dont on sait qu'ils sont en matière de données personnelles insoupçonnables!).
Par ailleurs, être membre de la MGEN n'est pas associé à l'obligation d'avoir un compte Facebook ou Twitter.

Un peu plus d'esprit mutualiste ne nuirait pas.....

nono75
nono75

Bonjour nono75,

La réponse apportée à Aurélie était peut-être maladroite. En effet, ici sur ce Forum, nous ne pouvons apporter que des réponses générales.

Je vous confirme que nous contacter via Facebook ou Twitter n'est pas une obligation.

Nous restons bien entendu disponibles par téléphone au 3676, en accueil de votre section, par mail depuis votre espace personnel et par courrier postal.

Angélique